VOTRE ENTREPRISE OU VOUS-MEME ETES VICTIME D’HAMECONNAGE : QUE FAIRE ?

Le développement du commerce en ligne a été démultiplié suite au COVID-19 et a amené dans son sillage son lot d’opportunistes mal intentionnés. C’est ainsi que des entreprises voit leurs noms usurpés et l’ensemble de leurs documents de vente, charte graphique reproduits dans le cadre d’escroqueries mieux connues sous le nom de phishing et d’hameçonnage. 

Les victimes d’hameçonnage ou de phishing sont ainsi « attirées » sur les pages d’entreprises qui semblent officielles dans des secteurs d’activités variées de type banques en ligne, vente de bitcoins, épargne…et elles sont invitées à effectuer des dépôts ou des virements dont les conditions sont généralement très alléchantes.

Le professionnalisme des individus auxquels ils ont affaire et leur disponibilité les mets en confiance et c’est ainsi que bien souvent, les victimes sont trompées.

De plus, la magie du numérique fait qu’il est possible de faire croire aux victimes que leurs placements sont rentables en leur envoyant de liens vers des pages de faux sites avec de fausses informations particulièrement bien faits.

Puis, dès lors qu’elles manifestent le souhait de récupérer une partie de votre argent, leurs interlocuteurs disparaissent comme par enchantement et c’est ainsi que les victimes se rendent compte de la supercherie.

Les dégâts causés sont lourds de conséquences car l’argent ainsi placé — et les sommes sont parfois importantes (il s’agit parfois de l’épargne d’une vie) –ne pourra pas, ou très difficilement, être remboursé.

Que faire lorsque l’on est victime de phishing ou d’hameçonnage d’un point de vue des entreprises dont le nom et les éléments commerciaux sont usurpés pour tromper et d’un point de vue des victimes ?  


  • D’un point de vue de l’entreprise dont le nom et les éléments commerciaux sont usurpés :

Dans un premier temps, il est urgent de mettre en garde vos clients via un bandeau d’annonce de risque de phishing sur votre site internet.

Ensuite, il convient de solliciter le blocage des pages internet, sites internet ou adresses mails litigieuses dont vous aurez eu connaissance et servant au phishing tout en conservant les preuves de l’existence de ces éléments qui serviront enfin dans le cadre d’un dépôt de plainte. 

  • D’un point de vue de la victime :

Souvent, lorsqu’une victime d’hameçonnage s’aperçoit de l’escroquerie, malheureusement, les auteurs ont disparus et elle ne dispose plus d’aucun contact à qui s’adresser pour solliciter le remboursement des sommes versées.

Si vous êtes victime d’hameçonnage, vous devez immédiatement porter plainte et apporter aux services de police l’ensemble des échanges que vous avez pu avoir avec les auteurs de l’escroquerie ainsi que les captures d’écrans des éventuels espaces auxquels vous avez pu accéder pu suivre la rentabilité de vos « placements ». 

Il est impératif de conserver l’ensemble des échanges que vous avez eus avec les fraudeurs.

loupeZoom sur une condamnation pour complicité d’escroquerie en matière d’hameçonnage :

Bien souvent, en matière de phishing et d’hameçonnage, les auteurs des infractions ne sont jamais retrouvés car ils opèrent à l’étranger. 

Toutefois, la chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Nantes a pu condamner la complice d’une escroquerie d’hameçonnage qui avait créé une page Facebook et se faisait passer pour un membre de la direction de la société GROUPAMA BANQUE dont le nom avait été usurpé pour proposer des prêts bancaires. 

Identifiée par GROUPAMA BANQUE via une page Facebook, puis par le TRACFIN grâce aux flux financiers qui ont transité par sont intermédiaire, celle-ci a pu être arrêtée et condamnée pour escroquerie, et abus de bien sociaux à 12 mois de prison avec sursis assortis d’une interdiction d’exercer une profession commerciale, de diriger administrer, gérer ou contrôler une entreprise durant 15 ans et à indemniser les parties civiles par jugement du 20 janvier 2022.

Vous êtes victimes de telles pratiques ?

Contactez-nous afin que nous puissions vous accompagner dans vos démarches. 

SOURCES

https://www.legalis.net/jurisprudences/tribunal-judiciaire-de-nantes-3e-ch-jugement-correctionnel-du-20-janvier-2022/

Partagez cet article en citant sa source : s.savaides@savaides-avocat.com

© Savaïdes Avocat Janvier 2022

Contact :+33624495112 s.savaides@savaides-avocat.com 12 rue Edmond Rostand 13006 Marseille

« Il est impératif pour les entreprises de surveiller régulièrement l’utilisation faite de leur nom ou de leurs éléments commerciaux pour éviter les pratiques de phishing et d’hameçonnage »

« Avant de faire des virements ou des placements en ligne, il est impératif d’être vigilant et de s’assurer de l’existence de l’entreprise à laquelle l’on a affaire »

Bon à savoir

Que faut-il faire en cas de phishing ou d’hameçonnage ?

  • Conserver tous les échanges avec les auteurs de l’infraction ;
  • Porter plainte ;
  • Demander le blocage des accès aux sites, pages ou adresses mails frauduleuses ;

Plus de renseignements : s.savaides@savaides-avocat.com

© Copyright - www.savaides-avocat